INSTITUT LEININGER - Ecole de Yoga du K.R.I.Y.A.Khaj div

- Un bon mental, une bonne philosophie de vie, un corps souple et fort pour mieux vivre sa vie -

                        
     YOGA et niveau de pratique

                             

Voir aussi :
     - Le mouvement c'est la vie              - Stages d'été               - L'esprit de l'école de Yoga           - Faire du Yoga ou ... être en Yoga ?                          - Une méthode                                    
     - Le contrôle mental                           - Le Hatha-Yoga                                                                  

                                                                            

Il y a plusieurs années, un confrère me montra fièrement une photo le montrant en train d'exécuter une posture de Yoga à la fois délicate et acrobatique.
Cet homme musclé et puissant me demanda :
   "Alors ? Qu'est-ce que tu en dis ?".
Je pris le temps d'apprécier la technique en silence , puis m'exclamai :
   "Pas mal!...".
J'eus alors l'impression que ma réponse était insuffisante et qu'elle le décevait ; il rangea la photo et ne m'en parla plus.
Ma réponse n'avait pourtant pas manqué de vérité, ou plutôt de sincérité...

Au moins deux façons ...
Mais lorsque je pense à cet épisode, je me rends compte qu'il y a au moins deux façons d'apprécier son évolution dans la pratique du Yoga.
La première consisterait à se dire qu'en parvenant à prendre une posture de Yoga, infaisable quelques mois ou années avant, on a bien là une preuve de sa progression ; on est sur la bonne voie.
La seconde manière, plus subtile, moins perceptible, moins visible, et moins démontrable ni démonstrative, consiste à mesurer les changements qui se sont opérés au fond de soi, dans son être le plus intime.
On peut les percevoir soi-même, et parfois, l'entourage peut les ressentir.
Cela se traduit par l'établissement du calme face à certaines situations, l'espacement marqué des coups de colère, la distanciation par rapport à ses émotions, le rejet moins définitif de certaines situations, une acceptation plus sage et mesurée d'autres événements, sans oublier les effets sur le mieux-être corporel et mental en général.

La sérénité est là ...
La sérénité est là, avec son aspect incompréhensible et parfois déroutant.
En fait les deux voies sont valables et il importe de noter les progrès sur les deux, progrès pouvant connaître quelques variations, ou bien une accentuation plus important sur l'une ou l'autre.
En tout cas, le fait est là que l'on avance  sur la voie visible et celle plus intime de la prise de conscience de la vie intérieure et de sa qualité.
Enfin , les deux modes en question se rejoignent sur au moins un point : l'esprit guide notre démarche corporelle ; nous décidons, et nous agissons.

Une pratique unique
La supériorité du Yoga sur d'autres techniques est dans l'association de trois éléments inséparables  : geste, respiration, conscience. Si un seul manque, et ce n'est plus du Yoga, mais un mouvement, une mobilisation, une simple technique corporelle.
L'acceptation du corps, et le travail musculaire, articulaire, respiratoire, l'approche du contrôle de l'esprit vont permettre l'évolution dans le deuxième domaine, celui plus subtil.
L'évolution se fait donc bien dans les deux directions à la fois.
La sagesse supérieure est de se dire qu'on n'y est pas encore et qu'on y travaille, qu'on s'y applique régulièrement, qu'on s'approche du but, et qu'un jour on y arrivera.
Il en est ainsi tant pour la maîtrise de l'esprit que pour la réalisation de certaines postures.
Pour ma part, il y a bien quelques techniques que je tente de pratiquer régulièrement.
Cela fait des années que je m'y plie avec douceur et assiduité.
Je gagne, satisfait, quelques millimètres tous les 6 mois et vois ainsi que ça va dans le bon sens.
C'est encourageant et cela permet de se dire que l'évolution continue et que rien n'est achevé.
Enfin, pour compléter ce travail sur le corps, il ya d'autres moyens et systèmes à adopter aussi, afin que notre organisme conserve une santé de qualité le plus longtemps possible.
C'est aussi un des buts du Yoga traditionnel.
Bon courage.
 

Retour à la page d'accueil