spirale INSTITUT LEININGER - Ecole de Yoga du K.R.I.Y.A.Khaj div

- Un bon mental, une bonne philosophie de vie, un corps souple et fort pour mieux vivre sa vie -


La santé par la bonne humeur ...
                                Vos avis, ceux de la presse et de diverses organisations (5)

Voir aussi :
      
- Vos avis (1)-(2)-(3)-(4)         - Un si beau moment                       - Extraits de mon livre                - Ma revue spécialisée              - Mes stages
      - Prix de l'Académie du Languedoc 2015
         - Qui est l'auteur ?                      - Une philosophie de l'être                    - Mes engagements

 

Ch. C
      
J'ai trouvé votre livre très positif

       Pour faciliter la compréhension rapide du fonctionnement du cerveau lors des périodes de stress, inquétudes,  ... (expliqué en début de livre) ...
       Pour l'apport philosophique ou des différentes religions, j'ai trouvé le livre très intéressant et riche. 
       A relire ... à méditer ... et plus difficile quelquefois,  à mettre en pratique !
       Cordialement.  

 

Carole
      
GillEric
, Je souhaite que l’année nouvelle vous apporte l'harmonie, la sérénité, la lumière ...
       Tout ce que j'ai pu entrevoir et recevoir aux cours de pratique du Yoga! Amicalement.    
      
PS : Félicitations pour votre ouvrage.

 

Véronique
      
Bonjour GillEric,
Je n'ai pas pu finir votre livre mais je suis toujours dessus. Je le trouve excellent, extrêmement riche.
       J'ai été redac chef pendant quelques années d'un magazine sur le bouddhisme et certains passages de votre livre me parlent tout particulièrement.
       Si seulement tout le  monde pouvait lire ce que vous écrivez... Je reviens vers vous dès que je l'ai terminé.
       J'espère avoir les magazines aujourd'hui et vous en envoyer un. Je vous souhaite une excellente journée et vous remercie encore pour tout.
       A très bientôt. Nat05


J'ai bien reçu ton livre
.
       Je me régale. Je le lis à petites doses.   

M
      
Bonjour,
J'ai bien reçu la notice que tu m'as envoyée concernant le stage de yoga en Espagne. Je ne manquerai pas de faire passer l'information aux pratiquants.
       Je ne sais pas si je t'ai déjà dit que ton livre est très intéressant. As-tu eu une bonne diffusion après quelques mois ? Et qu'en est-il de la sculpture ?
       je suppose que tu ne t'es pas arrêté en si bon chemin...! A bientôt. Bisou
 

Caroline
      
Bonjour,
Depuis quelques temps, je me tâte à pratiquer le yoga.
       Alors, je réclame votre avis d'expert pour savoir si c'est réellement à "prescrir dans mon cas" !!!! C'est ma bonne résolution pour 2005 que j'esquisse.
       Tout ça c'est de votre faute ; dans votre dernier et excellent ouvrage, vous préconisez fortement une bonne hygiène de vie pour entretenir sa bonne humeur.
       Le yoga semblerait y contribuer. Signé : une ex-miss de Challenge Emploi Cadres, crû 2004, à qui vous avez prodigué vos judicieux conseils.
 

Catherine
      
J'ai eu pour lecture ces dernières semaines ton livre
"La santé par la bonne humeur".
       Tu as traité le sujet en profondeur, devinant ton amour de la philosophie, de la psychologie et de la Vie. Tu fais référence à Alain et son manuel "Propos sur le bonheur".
       J'ai recherché dans ma bibliothèque ce petit livre que j'avais lu il y a … une vingtaine d'années et que j'ai redécouvert avec plaisir.
       Sur le même thème, j'ai aussi apprécié le livre de Matthieu Ricard "Plaidoyer pour le bonheur". Et à propos de bonheur, cette jolie phrase de René Char  :
      
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront".
       Je suis ravie de savoir que tu vas bien. Si tes activités te manquent, tu dois aussi manquer à tes élèves.
       A mon tour de te souhaiter plein de belles choses dans ta vie. Je t'embrasse bien fort.  
 

Patricia
Hommage à GillEric LEININGER 
: Homme de culture, de credo, qui sait fonder la parole et l’écrit sur une éthique, qui diffuse son horizon du mieux vivre par la gaîté, le sourire la ‘’bonne humeur’’ pour tout un chacun en ces temps de déshérence, Ce pont de douceur, ce relais de tendresse joyeuse, un ouvrage à la forme de  pente exquise du temps employé par Celui qui cherche les meilleures voies, trouve les bons accents d’une transmission.
Homme universel, d’exploration, multidimensionnel …  « A la question toujours posée : "Pourquoi écrivez-vous ?" la réponse du poète sera toujours la plus brève : "Pour mieux vivre" ».répondait Saint John Perse. C'est à l’identique de vous, fonder la parole sur une éthique, c'est dire le prix existentiel d'une écriture.
Gravir cette ambition, étendre ce credo pour les lecteurs, diffuser cet horizon pour tout un chacun, le mener vers la juste conjugaison de ce qui est sa Matière, à la recherche d’un ordre caché derrière des entrelacs d’espace et de temps datant des origines humaines, c'est chercher les meilleures voies, trouver passionnément les bons accents d'une autre façon d’ écrire l’Homme et de penser son espace. Vous vous êtes fait proche afin que nous ayons tous accès à votre connaissance livrée tel un don transmis à partir de votre chemin de vie, de vos recherches approfondies, l’offrande d’une méthode convaincue de la mixité ‘’Corps-Esprit’.
Un immense merci à vous, qui vous êtes mobilisé autour de ce thème "La Santé par la Bonne Humeur", quel immense travail de compilation dans cette mise en forme de votre livre depuis 1997, pour une parution en l’Année 2005, véritable mosaïque, montagne de labeur, si unique, si simple, et qui par l’essence de votre pensée nous illumine d’un Echo désormais permanent : 100 clés qui sont autant d’innervations lumineuses. La Lumière est votre matériau, vous qui êtes sculpteur.  Les solutions-clés sont attachées par des rapprochements surprenants qui racontent la coexistence des éléments, la rencontre avec notre nous-même, la métamorphose enfin !
Ma Joie est à la mesure d’une part de ma liberté retrouvée, grâce aux portes que vous ouvrez, aux possibilités offertes pour cette cohabitation entre notre Corps et notre Esprit que nous recherchons tous, mais que nous sommes à peu près tous incapables de mettre en forme.  L’ Humain tente de saisir le passage, le transitoire, l’écoulement : votre écrit nourrit, et révèle, je ne peux que vous dire les métamorphoses engendrées dans de ce qui désormais sera mon Vécu, dans la mémoire de votre lecture. Le sacerdoce, qui est le vôtre, remplit ces deux caractères principaux : la représentation de la collectivité humaine, et la médiation que vous assurez entre cette collectivité et les forces des grands courants philosophiques, spirituels et philosophiques, et qui permet à la société des êtres humains d’entrer en relation avec elles.
La transmission. Le rôle que jouent les propriétés psychiques fondamentales sur le physique , et de votre volonté de démontrer  leurs rôles pour notre santé, notre développement, notre bien-être, notre guérison face à de nombreuses pathologies. A l’issue de la lecture, l’empreinte est là, de l’importance et de la valeur de votre savoir expérimental. Nous garderons au cœur, contre nous, toute notre vie, ce que vous êtes d’indispensable. Un thérapeute énergéticien enseignant, un poète souriant. Vous ajoutez de l’ordonnancement dans l’existence de l’être et dans sa quête de sens : vous le conduisez vers de la cohérence, de la cohésion, comparable à la confiance en lui-même, de la stimulation, vers de la signification contenue dans les cultures orientales, européennes, totalement transversales, qui considèrent depuis des millénaires que « centrant l’homme sur sa planète tout en respectant celle-ci, l’énergie universelle issue de l’environnement est canalisée par ce vaste mouvement qui permet de comprendre que tout est interdépendant et que chacun est une partie d’un ensemble beaucoup plus vaste dont il est une simple parcelle, mais une parcelle essentielle ».
L’individu ne doit plus jamais être « parcellisé », mais bien être reconnu ainsi : « l’homme appartient à un ensemble aux plans socials, de la vie, de la planète et rien de ce qui est humain ne lui est étranger … cette vision d’ensemble lui permettra de prendre conscience de sa structure, de sa composition, et de percevoir les cinq éléments qui lui donnent consistance en ce monde ». « Nous nous sentirons à notre place au sein du Tout … nous toucherons du doigt combien notre nature humaine est bonne, et, en fin de compte, divine. » Ouvrage solide et confortable, de communication persuasive, de parole pure et incarnée, d’approche corporelle et mentale douce (comme la sculpturation), rythmé par la passion pour notre vie et respectueux de notre liberté, dans lequel vous manifestez le plus divin dans le plus humain. Et le lecteur découvre, discrète, une sensibilité où certains pourraient découvrir une part d’âme.  


... revoir les avis : (1)-(2)-(3)-(4)

Retour à la page d'accueil