INSTITUT LEININGER    
Centre de Recherche Indépendant de Yoga Adapté (KRIYA)
Ecole de Yoga du K.R.I.Y.A.
Pour votre bien-être
Khaj div

- Un bon mental, une bonne philosophie de vie, un corps souple et fort pour mieux vivre sa vie -

                         
     Les retraites en silence     
                          

Nous nous habituons au bruit.
Nous nous habituons beaucoup trop au bruit ambiant ...
... Et nous ne nous rendons pas compte que nous en générons beaucoup ...
Les retraites en silence qui vous sont proposées, permettent un repos inestimable et, dans le même temps, de contrôler l'intention de parler, de se régénérer et, enfin, de prendre conscience des bruits que nous causons chaque jour, inconsciemment et involontairement, dans nos attitudes et gestes quotidiens ...

Voir aussi :
        - Se régénérer par le silence             - La leçon de silence de Maria Montessori                - Avez-vous peur du silence ?
               - Tous les stages
        - Prochaine retraite en silence         - Organisation et méthodologie des séjours        
                                                

... Aussi, vivre une période de retraite de silence, c'est s'accorder un temps de régénérescence, voire de renaissance, tant le simple fait de ne pas parler peut être, contrairement à ce que l’on peut présupposer, générateur d’un réel profond bien-être.
Cette pratique peut aussi s’adresser aux non-pratiquants de Yoga.
Cette expérience renouvelée chaque année permet de goûter au silence qui est une douceur de plus en plus rare, tant à l'extérieur qu'en soi.
En effet, si le monde nous envoie de multiples messages audibles, notre activité mentale empêche l'établissement durable d'un calme pourtant nécessaire. Au cours de ces (presque) 48 heures, la pratique quotidienne du Yoga en silence vous laisse le temps de vous livrer à des activités à titre individuel : lecture, écriture, promenade, contemplation de la nature  …
L'objectif de cette session est de permettre à chacun de se retrouver, de se recentrer, de pouvoir enfin s'écouter et de se brancher sur la part la plus intime et la plus profonde qui l'anime.


Peur du silence ?

U

Êtes-vous prêts pour la prochaine édition de la Semaine du Son dont les événements organisés (sauf exception) sont accessibles librement et gratuitement, qui devrait avoir lieu en janvier prochain ? Elle se déroulera en France ainsi qu’à Bruxelles, Genève, Montréal … Son but : proposer des journées thématiques pour nous sensibiliser aux différents aspects du son et mettre en évidence son rôle dans la société. Ainsi sont abordées, entre autres, les questions de santé auditive, d’acoustique et d’environnement sonore. Divers ministères (écologie, transports, logement, travail, emploi, santé), soutiennent ce mouvement.
Nous sommes en permanence, entourés d'ondes sonores.
À tel point qu'on l'oublie, et qu'on n’en est plus conscient.

Mais notre organisme, nos sens, notre cerveau, subissent cette situation.
Cela devient tellement courant, qu'on ne se rend même pas compte que l'on génère, soi-même, beaucoup de bruit.
On en vient même dans certains cas, à redouter le silence : le poète libanais Khalil Gibran décrivait ce comportement de ceux cherchant :
       … le bavard par peur de la solitude
Le silence est devenu comme une maladie : certains tentent de remplir l'espace sonore comme s'ils voulaient se rassurer.
Le poète ajoute :

 
      Le silence de la solitude révèle à leurs yeux leur moi dénudé et ils voudraient s’enfuir.

L'écologie sonore est une nouveauté nécessaire pour lutter contre l'excès de bruit et tenter de choisir.
La pratique du silence lors des retraites que je mets en place, est une très bonne occasion pour s’entraîner à
générer le moins de bruit possible.
effet, le bruit est une véritable pollution à laquelle nous sommes, trop habitués.
L’homme moderne très urbanisé et plongé dans un brouhaha permanent, privilégie les sons forts au détriment des faibles qu’il distingue de moins en moins.
Sans parler de l'inconfort et du caractère insupportable du silence pour certains de nos contemporains, confirmant ce que disait
Khalil Gibran :
       … Vous parlez quand vous cessez d’être en paix avec vos pensées …


Le confort, toujours …

Cette discipline particulière, est largement facilitée par le
Mémorandum-support de cours, qui reste un outil précieux pour réfléchir et noter tout ce qui vient troubler ou déranger cette période discrète.
Le fait d’être en silence durant 48 heures n’exclut pas les échanges gestuels non verbaux nécessaires et brefs, liés aux situations en groupe : salutations discrètes, sourires, gestes de remerciements ou de courtoisie, manifestations de joie …
La lecture, la réflexion, l’écriture, l’
activité intellectuelle silencieuse et concentrée sont d’excellentes pratiques participant à l’effet régénérateur du silence de même que la promenade en pleine nature, le
recueillement.
L’idéal est aussi, durant ce séjour, de ne pas prendre la voiture.
Mais chacun est libre.

Une
heure avant chaque repas, une séance de yoga est assurée aussi en silence permettant, peut-être, d’atteindre cet état décrit par Khalil Gibran :
       Et il y a ceux qui ont la vérité en eux, mais ne la mettent pas en mots.
       Dans la poitrine de ceux-ci, l’esprit habite un silence harmonieux.

Cette phrase rejoint ce que disait le vieux sage chinois Lao Tseu, je cite :

     …
Celui qui parle ne sait pas, celui qui sait ne parle pas …
Le confort de la retraite en silence est si intense, que lorsque vient le moment où la parole peut être reprise, tout se passe comme s'il n'y avait rien à dire, comme si on désirait prolonger ce silence bienfaiteur.
On prend conscience alors de la justesse des paroles du poète libanais, auteur de Le Prophète, déjà cité :

     … dans beaucoup de vos discours, la pensée est à moitié assassinée …

Lors des sessions de silence, on peut se rendre compte du caractère peu important de ce que l'on a à dire : n’oublions pas que toute initiation inclut la pratique du silence, et que le Yoga n'échappe pas à ce principe commun.
Ne manquez pas de participer à la prochaine retraite en silence. Vous n'en retirerez que des bienfaits.
Bonne pratique du silence.

Retour à la page d'accueil