INSTITUT LEININGER - Ecole de Yoga du K.R.I.Y.A.Khaj div

- Un bon mental, une bonne philosophie de vie, un corps souple et fort pour mieux vivre sa vie -


"Sthirasukham"

Voir aussi :
       - J'améliore mon Yoga              - La posture de Yoga         - Yoga quotidien
           ...

Il ne s’agit pas exactement d’un mot mais plutôt d’une expression qui qualifie doublement la posture (Cf. ˝Un mot sanskrit : Asana˝, dans Drish 124) et lui donne sa particularité d’être à a fois ferme et agréable.
La traduction du sanskrit n’étant pas toujours la garantie d’un sens absolument et totalement conservé, je vous propose que nous nous penchions quelques instants sur ces deux termes.

En effet, selon les auteurs, le sutra II, 46
˝Sthirasukham âsanam˝, trouve d’autres traductions :
     ˝La posture doit être stable et agréable˝
C’est la traduction de Vivekananda dans ˝Les Yoga-s pratiques˝.
On trouve aussi
˝Stable et confortable˝.
On trouve parfois une interprétation incluant la notion de légèreté, très proche de la traduction de Gérard Blitz :
     ˝
La posture, c’est être fermement établi dans un espace heureux˝.

˝Sthira˝
Ce mot sanskrit signifie : ˝stable, fixe˝ … ˝dur, solide, fort ; patient, calme, résolu˝, selon le dictionnaire de Gérard Huet, et aussi : ˝sûr, établi, certain, persévérant, permanent˝.
Pour confirmer le sens de ˝sthira˝, le préfixe ˝a˝ étant privatif, son contraire ˝asthira˝ veut dire : ˝instable˝.
Le mot ˝Sthira˝ a pour radical : ˝Sthâ˝
, qui veut dire : ˝se tenir fermement˝, tandis que le mot sanskrit ˝sthiti˝ désigne l’immobilité, la fixité, la stabilité, la conservation, la situation, la position, l’inertie.
Il s’agit de la modalité de la conscience due à l’énergie Tamas qui est la densification, la lourdeur, l’inertie, les ténèbres.
De la même famille que ˝sthiti˝,
˝sthita˝ veut dire : debout, immobile ainsi que ferme, constant ou encore résolu, convaincu, établi.
Certains voient un lien de familiarité et même de parenté avec le latin ˝
status˝ qui désigne l’état et aussi le statut, le terme sanskrit ˝sthiti˝ étant aussi le rang, la situation, l’état permanent, la position.

˝Sukha˝
En langue ancienne de l’Inde, ˝sukh˝ est ˝éprouver du plaisir˝, ˝sukham˝ : ˝faire plaisir, rendre heureux, donner du plaisir˝.
L’adverbe qui en est dérivé traduit les états : heureusement ; tranquillement, facilement.
Dans notre pratique, il est intéressant de noter que le contraire de ˝sukha˝ est ˝duhkha˝ qui désigne la souffrance, le stress, l’anxiété, donc tout ce que la pratique du Yoga ne doit pas apporter.
La posture et tout l’ensemble du travail du Yoga doivent donc être faciles, aisés, plaisants, agréables, heureux, et aussi donner du plaisir, de la joie.
Duhkha˝
est aussi l’insatisfaction, le chagrin et la misère propres à l’existence humaine selon certains courants philosophiques.


La posture "facile" …
Ainsi, ˝Sukhâsana˝ se traduit par : ˝Posture facile˝.
Ce terme désigne une position méditative confortable et c’est aussi le nom de … la posture en tailleur, les deux jambes croisées, genoux plus hauts que les pieds.
Or, pour nombre de pratiquants débutants, cette attitude corporelle est très loin d’être agréable …
Heureusement, il suffit de peu de chose pour la rendre agréable à tenir.
La question de la douleur dans la pratique est évoquée dans l’article traitant de la séance de Yoga pour préparer sa journée.
Il n’est pas souhaitable de souffrir au cours de  la pratique quotidienne ou hebdomadaire, au contraire.
André Van Lysebeth nommait ˝douleur agréable˝, la sensation que le corps travaille et en même temps, que cette action peut durer encore.


Comment faire ?…
Le lecteur se demande comment faire lorsqu’on ne sait pas si la sensation ressentie est normale et correcte ou bien s’il s’agit de la douleur qui indique qu’il faut diminuer l’intensité ou arrêter.
En cas de doute, il existe un moyen pédagogique simple pour savoir si ce que l’on ressent est de l’ordre de cette notion propre au Yoga ou bien s’il s’agit vraiment d’une douleur au sens où le corps peut être menacé : il suffit, face à ce ressenti, de se demander en toute sincérité, si on peut encore tenir dans cette posture pendant longtemps.
Généralement, la réponse ne se fait pas attendre et on comprend tout de suite ce qu’il y a lieu de faire.
Pour rester dans le sanskrit, c’est cette précaution élémentaire qui vous permettra de rester ˝Sukhasvabhâva˝, ce qui veut dire : ˝De nature joyeuse˝.
    
Bonne pratique.

Retour à la page d'accueil