INSTITUT LEININGER - Ecole de Yoga du K.R.I.Y.A.Khaj div

- Un bon mental, une bonne philosophie de vie, un corps souple et fort pour mieux vivre sa vie -


Drish 90 (4ème trim. 2006) 19ème année
                "En définitive, pour nous mortels, il n’est qu’une attitude : l’étonnement" Georg Groddeck

Pour vous abonner ou commander d'anciens articles et des numéros parus, cliquer ici.

Sommaire du n°90 .                                                                                                        Editorial

Editorial...                                               ... 3 voir ci-contre      -->
Sur vos Agendas...                             ... 4 cliquer ici
Un conte moderne ...                       ... 5 à 8  voir ci-dessous
Dessine-moi un mouton ...             ... 9 à 15  voir ci-dessous
Technique : Prâna et Apâna ...     ...16 à 21 voir ci-dessous
A méditer ...                                         ...22  voir la pensée du jour
Tu m'fais la bise  ? ...                          ...23 à 33 voir ci-dessous
Surprise ...                                             ...33 voir ci-dessous
Darshana News...                               ...34 voir ci-dessous
Prochains Drish ...                              ...35
voir ci-dessous
A méditer ...                                         ...35 voir la pensée du jour


Dépôt Légal & ISSN 4ème trim. 2006.
Tirage : 60 ex.
Prochain DRISH : Hiver 2006-2007.
L'automne est toujours une saison marquée par le retour sur soi, un moment de réflexion qui suit l'expansion estivale. Ce repli, en lien avec l'aspect plus méditatif de la nature qui s'endort doucement, est aussi celui de notre Assemblée Générale : elle dira combien cette année fut particulièrement riche en événements...
En nous retrouvant pour préparer 2007 qui s'approche déjà et nous fait oublier d'un cran de plus, la mythique année 2000 que tout le monde semblait attendre, je vous souhaite à tous que cette fin d'année soit belle et lumineuse et que le renouveau du soleil qui s'annonce pour dans quelques jours à peine, soit l'augure d'une délicieuse année 2007, pour vous tous et ceux qui vous sont chers. Et bien sûr, je souhaite vous retrouver encore parmi les lecteurs de DRISH et lors des séminaires prochains.
Excellente fin d'année à tous.
.
@GillEric Leininger Molinier

Prochain DRISH : Hiver 2005. Vos questions, avis et informations dans  : 
www.institutleininger.com
Revue Drish - Darshana chez M. Leininger, 29 Ch de la Nasque, 31770 Colomiers

Sur vos Agendas
Pour toutes les manifestations indiquées, pensez à vous inscrire à l’avance : 05 61 785 685

8 Décembre : 22ème Assemblée Générale
9 au 11 Février 2007 : le Silence
Pratique du silence. Information en fin d'année.
Séminaire au CREPS Toulouse ?
Cela a été demandé ... A voir ...
Eté 2007 : retour à Collbato (Espagne)
Ce séminaire devrait porter sur la respiration et sur les sagesses d'Orient
.

Conte moderne (origine inconnue)
Deux hommes, tous les deux gravement malades, occupaient la même chambre d'hôpital. L'un d'eux devait s'asseoir dans son lit pendant une heure chaque après-midi afin d'évacuer les sécrétions de ses poumons, son lit était à coté de la seule fenêtre de la chambre. L'autre devait passer ses journées couché sur le dos. Les deux compagnons d'infortune se parlaient pendant des heures. Ils parlaient de leurs épouses et de leurs familles, décrivaient leur maison, leur travail, leur participation dans le service militaire et les endroits ou ils avaient été en vacances. Et chaque après-midi, quand l'homme dans le lit près de la fenêtre pouvait s'asseoir, il passait le temps à décrire à son compagnon de chambre tout ce qu'il voyait dehors. 
L'homme dans l'autre lit commença à vivre pendant ces périodes d'une heure où son monde était élargi et égayé par toutes les activités et les couleurs du monde extérieur. De la chambre, la vue donnait sur un parc avec un beau lac, les canards et les cygnes jouaient sur l'eau tandis que les enfants faisaient voguer leurs bateaux en modèles réduits. Les amoureux marchaient bras dessus, bras dessous, parmi des fleurs aux couleurs de l'arc-en-ciel, de grands arbres décoraient le paysage et on pouvait apercevoir au loin la ville se dessiner.  Pendant que l'homme près de la fenêtre décrivait tous ces détails, l'homme de l'autre coté de la chambre fermait les yeux et imaginait la scène pittoresque.
Lors d'un bel après-midi, l'homme près de la fenêtre décrivit une parade qui passait par-là. Bien que l'autre homme n'ait pu entendre l'orchestre, il pouvait le voir avec les yeux de son imagination, tellement son compagnon le dépeignait de façon vivante.

Les jours et les semaines passèrent.
Un matin, à l'heure du bain, l'infirmière trouva le corps sans vie de l'homme près de la fenêtre, mort paisiblement dans son sommeil. Attristée, elle appela les préposés pour qu'ils viennent prendre le corps. Dès qu'il sentit que le moment était approprié, l'autre homme demanda s'il pouvait être déplacé à coté de la fenêtre. L'infirmière, heureuse de lui accorder cette petite faveur, s'assura de son confort, puis elle le laissa seul. Lentement, péniblement, le malade se souleva un peu, en s'appuyant sur un coude pour jeter son premier coup d'oeil dehors. Enfin, il aurait la joie de voir par lui-même ce que son ami lui avait décrit. Il s'étira pour se tourner lentement vers la fenêtre près du lit ; or, tout ce qu'il vit, fut un mur !
L'homme demanda à l'infirmière pourquoi son compagnon de chambre décédé lui avait dépeint une toute autre réalité. L'infirmière répondit que l'homme était aveugle et ne pouvait même pas voir le mur. Peut-être a-t-il seulement voulu vous encourager, commenta-t-elle.
Epilogue : Il y a un bonheur extraordinaire à rendre d'autres heureux, en dépit de nos propres épreuves. La peine partagée réduit de moitié la douleur, mais le bonheur, une fois partagé, s'en trouve doublé. Si vous voulez vous sentir riche, vous n'avez qu'à compter, parmi toutes les choses que vous possédez, celles que l'argent ne peut acheter. Aujourd'hui est un cadeau, c'est pourquoi on l'appelle présent.

Dessine-moi un mouton!...
Cet article est disponible sur le site sous le titre :
                                                       "Yoga, dépendance et liberté"

Technique : Prâna-Apana
Cet article est disponible sur le site sous le titre :
                                                       "Yoga, énergies, humeurs et souffles".

Tu m'fais la bise ?...
Cet article est disponible sur le site sous le titre :
                                                        "Une pédagogie des distances et de l'espace de l'autre"

Surprise ...
Début 2005. Le téléphone sonne ... Je décroche et j'entends cette étrange question :
"Allo ? Comment s'appelle la posture de Yoga la plus connue ? La posture Zen, le lotus ou le nénuphar ?"
Sans hésiter, je réponds : "Le lotus!..." et j'ai juste le temps d'entendre "Bien merci!".
J'interpelle mon interlocuteur pour lui demander le pourquoi de cette question.
En fait, c'était pour un jeu organisé par La Dépêche du Midi ..
.

Darshana News
22ème A. G.
Notre AG habituelle se tiendra le 8 Décembre prochain, à partir de 19h. La présence de tous les adhérents est nécessaire. Merci de réserver dès à présent cette soirée. Nous irons partager un repas ensemble, ensuite, pour quelques Euros.

Février 2007 : le Silence
• La date de cette session est fixée du 9 au 11 Février 2007, à Lavaur. Réservez ces dates pour un séminaire tout à fait original dans ses pratiques et fondamental dès qu'on s'intéresse de près aux enseignements du silence. Information dans le prochain DRISH

Prochains Drish
• Equilibrer Prâna et Apâna : fiches techniques simples
• Le Yoga est-il dangereux ? : Si certains le prétendent, qu'en est-il exactement ?
• Tu m'fais la bise ? : L'enseignement du  Yoga nécessite la connaissance de certains aspects interpersonnels fondamentaux
• Dessine-moi un mouton : en quoi le Yoga a-t-il à voir avec l'insoumission ?
• Touche pas à mon Yoga : le Yoga, sa pratique, son enseignement, sont visés par l'intégrisme d'une fatwa ...
• Effets de la méditation : effets mesurés de façon scientifique sur cette pratique classique
• La posture sur la tête : à pratiquer ou à éviter ? Raisons techniques, pédagogiques, anatomiques du choix à faire.
• Et aussi ... Légende hindoue, Si la vie..., Le Forum, les Pensées, les Flash ...
         A bientôt. 

                           Lge     

Détail des rencontres
Informations par téléphone au 05 61 785 685.

 Retour à la page d'accueil