spirale INSTITUT LEININGER - Ecole de Yoga du K.R.I.Y.A.Khaj div

- Un bon mental, une bonne philosophie de vie, un corps souple et fort pour mieux vivre sa vie -


Drish 76 (Avril 2004) 17ème année
                "En définitive, pour nous mortels, il n’est qu’une attitude : l’étonnement" Georg Groddeck

Pour vous abonner ou commander d'anciens numéros et articles, cliquer ici.

Sommaire du n°76 .                                                                                                        Editorial

Editorial...                                                    ... 3 voir ci-contre      -->
Sur vos Agendas...                                   ... 4 cliquer ici
Thérapie par le rire : bénéfices ...    ... 5 à 12  --> voir ci-dessous
Flash technique : quelle position assise ? ...13-14  --> voir ci-dessous
C'est ton karma! ...                                  ...15 à 28  --> voir ci-dessous
Flash : le rire thérapeutique ...         ...24-25  --> voir ci-dessous
Darshana news ...                                 ...26 à 35  --> voir ci-dessous

Un grand monsieur ...                          ...33-34 --> voir ci-dessous
Détail prochains rendez-vous ...     ...35 --> cliquer ici
Prochains Drish ...                                 ...36 voir les titres parus
En guise d'Editorial, je vous dois simplement mes plus humbles excuses pour mon retard, non pour des raisons indépendantes de ma volonté, mais au contraire, parce que j'ai décidé de faire passer, d'abord, le travail colossal de l'achèvement de Influence de la Bonne Humeur sur la Santé. Je dois pouvoir en effet affirmer que ce sera, si tout va bien, pour cette année, et j'espère pour avant l'été, bien que je me rends bien compte qu'il sera très bientôt là ...
Le résultat est que ce premier Drish de l'année paraît très tard et que vous avez été privés de l'information sur la session sur le silence qui vient de se tenir ... Il y avait eu un précédent : Drish 66 est paru le 12 Avril 2002, et il y avait eu, comme cette année, un séjour indien en début d'année.
Alors j'espère simplement vous retrouver pour la soirée diapos du 16 Avril prochain. A bientôt.
.
@GillEric Leininger Molinier

Dépôt Légal & ISSN 2ème trim. 2004. Tirage : 50 ex.
Prochain DRISH : été 2004. Vos questions, avis et informations dans  : 
www.institutleininger.com
Revue Drish, Association Darshana chez M. Leininger, 29 Ch de la Nasque 31770 Colomiers

Sur vos Agendas  -->      cliquer ici ...

Thérapie par le rire
                                                   d'après Madan Kataria, médecin indien
Dans le numéro 75, nous avons pu voir que, d'après le fondateur des clubs du rire que l'on voit se développer dans le monde entier, le rire est plus qu'un supplément de thérapie préventive.
Il est une véritable thérapeutique anti-stress par ses effets relaxants, sa contribution à une meilleure circulation sanguine, son effet de diminution du cortisol.
Nous avons pu noter également les effets de cette nouvelle forme de Yoga sur le renforcement du système immunitaire, l'augmentation d'anticorps, le bien-être généré, et l'amélioration des états dépressifs et de la qualité du sommeil.
Certains y voient une nouvelle manière de concevoir l'aérobic, ou une forme de méditation particulière et efficace.
Le rire amène encore d'autres effets que le Docteur Kataria énumère ...
.

   ... cet article qui compte 1350 mots, est réservé aux abonnés : pour le commander, cliquer ici.
   Voir aussi mon livre primé par l'Académie du Languedoc : "La santé par la bonne humeur".

Flash technique : Quelle position assise ?
Le  premier casse-tête de tout nouveau pratiquant tentant de descendre de sa position debout pour venir s'installer sur son tapis de Yoga est de choisir le mode de position à adopter.
Il regarde devant lui et voit son professeur de Yoga dans une position apparemment facile, puis l'essaie tout en jetant un œil à droite et à gauche pour voir comment sont placés les autres et tenter de sentir si leurs positions sont confortables ou non ...


   ... cet article technique est réservé aux abonnés : pour le commander, cliquer ici.

C'est ton karma !... (5)

Nous avons pu voir le rapport existant entre les coïncidences de la vie et l'éventualité du Karma, ainsi que la notion de responsabilité, tout en nous rappelant qu'il s'agit d'une conception propre à chacun et qu'il est inacceptable de renvoyer brutalement une personne à sa propre responsabilité face à sa souffrance, car tout ce qui nous arrive n'est pas lié qu'au karma et que le karma n'a rien d'un système punitif. Il est, par contre, un encouragement à suivre son destin, en sachant l'interpréter et sans tomber dans la fatalisme.
Le Yi-King chinois enseigne qu'à vouloir s'opposer à son destin, on tombe dans le malheur. Ce destin défini par le Yi-King engage à s'attacher à l'homme supérieur, l'homme noble, spirituellement élevé, celui en accord avec le Tao, équivalent du Dharma hindou.
La nature a des lois auxquelles on doit se conformer ; leur violation entraîne la souffrance.


   ... cet article qui compte 2350 mots, est réservé aux abonnés : pour le commander, cliquer ici.

Flash : le rire thérapeutique

Si le rire est thérapeutique, les personnes en bonne santé ne sont pas oubliées, et il a une dimension préventive : en Inde, quelques personnes se réunissent le matin autour de Madan Kataria, médecin généraliste de Bombay et, en groupe, s'appliquent à rire sous toutes les formes possibles, en associant mouvements, intonations variées, gestes, déplacements, communication et ... bonne humeur. Cette pratique, présentée comme une nouvelle technique de Yoga, le "Hasya-Yoga", nous est parvenue et on voit apparaître depuis quelques temps des "Clubs du rire".
Cette "vertu française", selon l'expression de R.Z. qui estime que "le rire, c'est sérieux", aurait de réels bienfaits sur la santé, alors que certaines statistiques alarmistes refléteraient une triste réalité selon laquelle nous rions moins en devenant adultes (20 fois moins), et trois fois moins que nos aïeux, il y a 60 ans ; nous serions passés de 19 mn de rire par jour en 1939, à 6 mn en 1980, à 1 seule minute de sourire en 1984.
Un sondage Harris de 1984 disait que, par jour, 8% des Français riaient plus de 5 mn, 10% de 1 à 5 mn, 24% moins de 1 mn, et 7% pas du tout...
Le sociologue G. Lipovestky évoquait en 1987, la "... paupérisation du rire", la marque de l'oubli du proverbe hindou disant que le rire est, "…  Dieu et la folie humaine, l'une des trois seules réalités".
Car les conséquences positives du rire sont importantes en nombre comme en qualité ...

   ... cet article est disponible aux seuls abonnés : pour le commander, cliquer ici.


Un grand monsieur

En rentrant d'Inde, un e-mail m'attendait, m'annonçant le décès d'André Van Lysebeth le 28 Janvier. Ce grand monsieur du Yoga avec lequel je travaillais régulièrement et avec qui j'entretenais des liens de sympathie depuis 1978, a fait connaître le Yoga à l'Occident et a publié plusieurs ouvrages faisant autorité, dont certains ont été traduits dans le monde entier.
Ayant appris le Yoga à partir des ouvrages de Swami Shivananda, puis directement auprès de ce sage, André Van Lysebeth avait son style de pratique et d'enseignement à lui, fait d'une solide connaissance du Yoga indien et d'un souci d'adaptation au monde moderne occidental.
 Sa rencontre m'avait, à l'époque, marqué et amené à modifier profondément ce que j'avais reçu jusque là, qui s'apparentait plus à de la "gym douce "que du yoga proprement dit. Ce revirement ne fut pas toujours apprécié des instances administratives, estimant à tort avoir un droit de regard sur la vie pédagogique d'un cours de Yoga, ni d'autres enseignants préférant ne pas utiliser le mot Yoga pour ne pas tomber sous le coup de l'administration fiscale ...
 A chacun son "job", à chacun ses choix ... J'estimais devoir à mes concitoyens, le meilleur de moi-même et je crois pouvoir dire qu'André, avec qui j'ai noué, au cours de ces années, des liens de sympathie réciproque, m'a permis d'acquérir les moyens nécessaires à l'accomplissement de cette tâche et donné le goût du travail sur l'humain que j'ai trouvé chez nombre de mes "maîtres".
J'ai eu André au téléphone quelques semaines avant son départ, et nous avions convenus que je passe le voir, si cela s'avérait possible, puisqu'il connaissait des hospitalisations régulières.
En, Août 2003, j'étais allé le voir à l'hôpital perpignanais où il se trouvait ; quelques semaines avant avaient été annulés ses séminaires d'été, et je lui avais alors demandé s'il prévoyait de reproposer ces mêmes thèmes en 2004 ... Bien sûr. J'eus alors l'occasion de lui exprimer mes remerciements quant à la voie qu'il m'avait permis de découvrir.
J'ignorais alors que c'était la dernière fois que je le voyais.


Détail prochains rendez-vous

   ... Tous nos rendez-vous sont programmés longtemps à l'avance : cliquer ici.

Prochains Drish

   ... Ne manquez pas de voir la liste de tous les titres parus depuis 1988 : cliquer ici.
A bientôt.
Lge     

Détail des rencontres
Informations par téléphone au 05 61 785 685.

 Retour à la page d'accueil