INSTITUT   LEININGER   
Centre de Recherche Indépendant de Yoga Adapté (KRIYA)
YOGAthérapie - Thérapie holistique  -  YOGA traditionnel
Ecole de Yoga du K.R.I.Y.A.

Khaj div

- Un bon mental, une bonne philosophie de vie, un corps souple et fort pour mieux vivre sa vie -

                     
     Méditation pratique      
                      

Voir aussi :
     - Yoga et Conscience        - Méditation et action       - La méditation : savoir se concentrer d'abord ...          - Dates à retenir            - Sculpture et mental
     - Méditation : fuite ou construction ?                       - Prochaine séance de méditation guidée      
      ... et aussi la session de l'été portant sur la Méditation

                              

 

                         "Pour qui n'est pas en Yoga, il n'est ni intelligence ni concentration de pensée; pour qui est sans concentration, il n'y a pas de paix;
                          et pour qui est sans paix, comment y aurait-il bonheur ?"
.               Bhagavad Gîtâ II, 66

La méditation est une pratique typiquement orientale, fondée sur la capacité à se concentrer et sur la maîtrise de soi ou, en tout cas, le contrôle de soi.


Des conditions incontournables

En Occident, il est courant de penser qu'il suffit de s'asseoir et de laisser naviguer son mental au gré des vagues incontrôlables de son mouvement incessant. Un 'autre a priori souvent rencontré concerne cette croyance selon laquelle aucun préparatif particulier n'est nécessaire pour accéder à cette pratique spécifique. Penser cela est une erreur puisque, dans les textes classiques du Yoga, tous d'origine différente, il est une constante remarquable selon laquelle l'étape méditative doit être précédée par des préliminaires indispensables et utiles. Ces préliminaires font partie d'une attitude régulière et quotidienne, à la fois physique et mentale, et même comportementales, qui prépare le pratiquant, à la démarche dans son ensemble.


Faisons le point …

Dans l’avant-dernier numéro, nous avons commencé à voir la seconde phase de la méditation dite de Chidambaram. Nous avons pu y trouver des éléments puissants, principalement liés à leur symbolique mais aussi à ce qu'ils sont présents dans la réalité qui nous entoure. Le soleil donne et maintient la vie, et est aussi, un symbole puissant qu'aucune civilisation n'a laissé de côté. Il est à la fois le feu purificateur et aussi, la chaleur et la lumière. Quant à la fleur, elle est une vie manifestée exactement comme l'être humain. Composée des éléments comme chacun de nous, elle est un univers en miniature, aussi complexe que nous, mais à une dimension moindre en ce qu'elle est faite de moins de mode d'expression que l'humain.


La question de la conscience

Nous ne devons pas sous-estimer cette manifestation de vie végétale, mais plutôt considérer, comme Backster a pu le démontrer, que ce n'est pas parce qu'elle ne parle pas, qu'elle ne vit pas ou même qu'elle n'est pas en possession d'un pouvoir de conscience.
Pour la philosophie indienne, la conscience est omniprésente.
Quant à l'eau, elle est un élément si important pour la vie, que la première chose que la science tente de rechercher sur un astre observé, c'est sa présence ou en tout cas les traces de sa présence passée ou actuelle. L'eau est aussi un puissant symbole, un archétype, en ce sens que pour tous les humains, elle a un sens particulièrement important, bien au-delà de la simple ressource alimentaire, nutritive, chargée de sels minéraux. On trouve parfois l'utilisation de l'homophonie mer et mère, permettant par cette simplification, d'attester de nos origines aquatiques ou maritimes. Au-delà de l'aspect nourricier, la mer est aussi en nous puisque nos cellules baignent dans le liquide qui compose notre corps de façon massive et imprègne tout notre organisme.

Simple rappel
Dans l’étape précédente, en présence de ces éléments, nous avons demandé le succès en nous inclinant mentalement à gauche de la fleur. Nous avons vu dans le même temps que, pour parvenir

Fleur

Un univers en soi

à ce succès, se connaître soi-même est une nécessité en même temps qu'une composante du Yoga traditionnel.
Puis, nous avons demandé à être éclairés sur la voie à suivre. Ce vœu simple et sincère nécessite dans sa réalisation, son accomplissement, que nous soyons accompagnés par la lucidité car il importe que nous sachions voir ce chemin menant à ce succès. Poursuivons la description de la méditation dans cette phase de concentration et voyons une autre difficulté dans le vœu formulé plus haut.
Dans l’étape précédente, en présence de ces éléments, nous avons demandé le succès en nous inclinant mentalement à gauche de la fleur. Nous avons vu dans le même temps que, pour parvenir à ce succès, se connaître soi-même est une nécessité en même temps qu'une composante du Yoga traditionnel.
Puis, nous avons demandé à être éclairés sur la voie à suivre. Ce vœu simple et sincère nécessite dans sa réalisation, son accomplissement, que nous soyons accompagnés par la lucidité car il importe que nous sachions voir ce chemin menant à ce succès. Poursuivons la description de la méditation dans cette phase de concentration et voyons une autre difficulté dans le vœu formulé plus haut.

Cet article qui compte 991 mots, se poursuit dans le n° 119 de ma revue et traite des sous-thèmes suivants :

Le succès …
la force
Le ‘Dharma’
Le Yoga enseigne que l'action est non seulement inévitable …
Du mental à l'acte
Phase de concentration
Donner du sens
Un état de conscience totale
La conscience guide et témoin

Cet article est paru dans la revue de Yoga Drish 119.
Retrouvez la suite en souscrivant un abonnement annuel :
Vous abonner

Retour à la page d'accueil