INSTITUT LEININGER - Ecole de Yoga du K.R.I.Y.A.Khaj div

- Un bon mental, une bonne philosophie de vie, un corps souple et fort pour mieux vivre sa vie -


Redresser le dos

voir aussi : 
      
- Stages prochains                                - Yoga et souplesse                            - Yoga, tonus et relaxation                       Relaxation longue ou courte ?
       - Yoga et activité musculaire
       -  

Le redressement du dos est un concept qui est courant en Yoga et important à la fois. Cependant, il est parfois empreint de vieilles idées qui n'ont plus cours : celles éculées des professeurs de gymnastique d'antan, souvent recrutés chez les militaires, et pour lesquels la position debout rimait avec "garde-à-vous".

Définition
Redresser le dos ne veut donc pas dire se mettre au salut militaire, car cette position empêche un fonctionnement correct de l'organisme si on la prolonge. En effet, tout raidissement de l'axe du corps, ne peut que nuire à son fonctionnement naturel et optimal, par les tensions qu'il génère.
D'autre part, s'il y a "droit" dans l'étymologie du mot "redresser", cela ne veut pas dire que l'on va amener le dos à une position absolument rectiligne. D'ailleurs, il est une formule de physique toute simple pour connaître la robustesse de l'axe de vie et la mesurer : il s'agit de la formule R = n2 + 1, dans laquelle R désigne la résistance, n le nombre de courbes. Si le dos était parfaitement droit, l'opération serait différente et on obtiendrait : R = 12 + 1, ce qui est égal à 1 + 1, résultat 2. La colonne vertébrale normale présentant 3 courbes, nous obtenons l'équation suivante : R = 32 + 1, ce qui égale 10. Ceci démontre que les courbures du dos lui donnent  mathématiquement 5 fois plus de résistance que s'il était parfaitement aligné.
Seules quelques techniques spécifiques du Yoga, comme celle du "bâton", font prendre au dos cet aspect, mais cela ne dure que peu de temps et permet de tester en même temps sa force et sa souplesse.
Cette pratique va dans le sens des textes du Yoga parlant de ce qui est "Stihra" qui désigne la fermeté, l'effort, et "Sukha" l'aisance.

Verticalité
Lorsqu'on est assis ou debout et qu'on redresse son dos, cela veut simplement dire qu'on l'étire, c'est à dire qu'on met en action l'idée de pousser la tête vers le ciel, ce qui a pour effet de mettre en action des muscles profonds qui sont les muscles extenseurs de la colonne vertébrale.
Nous sommes en permanence à la recherche de la verticalité, ce à quoi participent activement les muscles dorsaux.

Anatomie
Les muscles en jeu dans le redressement "sensé" du dos, sont les muscles posturaux. Je me souviendrai sûrement toute ma vie des cours de T.P. d'Anatomie dispensés à l'Université de Médecine et auxquels j'assistais en 1983-1984. Ma surprise et mon admiration pour la Création furent largement stimulées lorsque je vis, sur le corps du cadavre offert à nos yeux ébahis, l'anatomie des muscles para vertébraux en 3 dimensions.
Comme on peut le voir sur le schéma 2 où ils ont été écartés de leur axe afin qu'on puisse en goûter la complexité, ces éléments musculaires sont nombreux, puissants et précis. Ce sont eux qui assurent en permanence le redressement du corps chez l'homo-sapiens que nous sommes.

Effets
Cette position peut se tenir longtemps, très longtemps, et ne demande aucun effort volontaire, si ce n'est celui de la vigilance à maintenir.
La contraction tonique des muscles en question entraîne un redressement de l'axe du corps, sans pour cela effacer les courbes naturelles du dos qui sont simplement allégées.
Le grand intérêt de cette technique à pratiquer assis ou debout, est à la fois mental et physique. Mental d'abord car il permet de conserver l'éveil (cela passe par la Formation Réticulée dont j'ai pu parler récemment). Sur le plan physique, le redressement du corps évite le tassement du dos, tonifie les muscles extenseurs et permet de redonner au dos son équilibre et sa symétrie.
A pratiquer sur votre tapis de Yoga mais aussi au travail, en voiture, etc...
.

Retour à la page d'accueil