spirale INSTITUT LEININGER - Ecole de Yoga du K.R.I.Y.A.Khaj div

- Un bon mental, une bonne philosophie de vie, un corps souple et fort pour mieux vivre sa vie -


Mes sculptures

Voir aussi :
                     - Sculpture et Yoga                             - Sculpture et mental

Tout a commencé par une idée en forme d'envie.
En 1995, je donnai mes premiers coups de maillet sur un ciseau à bois pour tailler du béton cellulaire afin de "tester" l'idée. Voilà le résultat :

     pied cyporex        augustins chapelle        colonne 2 cyp        chapelle       temple      
Je me mis à la pierre et ne revins sur ce matériau qu'occasionnellement : avec deux chapiteaux et Belladonna
     ange        chapiteau cyp        visage cyporex        visage cyp   Le contact avec la pierre fut un réel coup de foudre :
fleur feuilles                 acanthe 
Puis il y eut le
1er prix obtenu dans la Creuse en 2000 :
acanthe 1er prix issu de :  acanthe 1er prix en cours  et aussi :  grès   nature culture    atlas
Continuons la visite qui suit, à peu de chose près, un ordre chronologique :
   colonne de vie         colonne de vie         Colonne de vie 1       Colonne de vie 1 
A noter que la sculpture "Colonne de vie" ci-dessus a été choisie comme
image de l'affiche des "Journées de la pierre de Masgot" dans les années 2000.
En voici quelques détails :
            colonne de vie détail               colonne de vie détail               colonne de vie détail            détail colonne            le pélerin le pélerin
"Le pélerin" prend son bâton entre la Terre sur laquelle il prend appui et le Ciel vers lequel il tend. Dans sa démarche assidue il cherche à établir le lien
de tout son être avec ce qu’il cherche et qui est déjà au fond de lui-même.
Cette oeuvre
connut deux périodes espacées de quelques années avant que je l'ajoure entièrement, ce qui est visible sur les deux clichés ci-dessus.
Suivant mon inspiration, j'ai ensuite créé "Révélation" qui reçut le
1er prix au salon de Fonsorbes et fut exposée durant trois années au musée de Masgot.
     le pélerin      le pélerin      le pélerin      le pélerin       
Puis, vinrent "Offrande" qui fut aussi primée, "Hypnos", "Hellène", "Genèse" et "Amour voilée" qui fut censurée dans les années 2000.  
                          don 
Voici un autre
1er prix : "Nature endormie", suivie de la dernière sculpture faite à Masgot et partie dans les Landes. Oeuvre difficile issue du bloc premier : "Tendresse"
        feuille 2009   -->
"Tendresse" : Cet élan amène deux êtres à se rencontrer, à se rapprocher, s’unir, a un nom et est dans le cœur de chacune et de chacun. Les âmes se connectent, les mains se joignent et les corps et les souffles se mêlent en une harmonie, celle-là même que nous désirons tous atteindre et que nous appelons de tous nos vœux
J'ai, parfois, exposé : Masgot, Fonsorbes, Colomiers, Caunes Minervois, Vichy ... et j'ai aussi animé un atelier de sculpture en 2011 à la Fête du Marbre de Caunes Minervois
expo    expo   Caunes 2010   expo   expo       
La dernière oeuvre : "Fraternité" : nommée d'abord, "Le lien" (2013).
Le LIEN, c’est déjà l’intention qui guide deux mains l’une vers l’autre et les pousse à se mêler ensemble pour renforcer et consolider la chaîne des hommes.
De 2015 à 2016, Genèse, Le pélerin et Fraternité ont été exposées en plusieurs lieux associatifs toulousains et en banlieue
, durant une année.
Divers projets dessinés parmi lesquels vous retrouverez certaines sculptures réalisées

Mon action professionnelle dans l'accompagnement 
auprès d'enfants durant de nombreuses d'années et auprès d'adultes depuis plus de 20 ans, mes fonctions de formateur en Techniques de Recherche d'Emploi et en Communication, d'enseignant de Yoga et aussi de Pédagogue et de Coach, me permettent d'œuvrer dans le sens d'une optimisation des potentialités individuelles en enlevant les gênes, défauts, obstacles et autres blocages empêchant l'être de s'exprimer pleinement. En ce sens, pour reprendre une symbolique parfois utilisée dans le domaine initiatique, j'ai permis à chacun de tailler sa pierre de façon à ce qu'elle trouve sa place dans l'édifice humain. Le travail du sculpteur n'est rien d'autre. Mes actions professionnelles sont semblables en tous points à la sculpture sur pierre puisqu'elles demandent :
-  d'apprécier les forces et faiblesses du matériau, 
- de choisir l'outil adéquat,
- d'effectuer un premier dégrossissage,
- d'utiliser la force ou la douceur,
- d'agir avec une grande précision, 
- d'enlever simplement ce qui est en trop,
- de débarrasser des résistances, inhibitions, défauts, 
- de défaire ce qui gêne l'émergence de la forme idéale,
- d'ôter ce qui empêche sa réalisation dans cette existence.

Le ‘penseur fatigué’ … Vous l'avez sûrement vu, couché au pied du portemanteau, qui supporte vos chaussures ou quelquefois vos sacs, dans une position qui eut plu à Rodin. C'est une sculpture nommée le "penseur fatigué" : le penseur, car vous reconnaîtrez aisément son poing sous le menton, qui lui donne un air songeur, et le coude correspondant qui vient s'appuyer sur le membre inférieur opposé, lui-même légèrement décalé par rapport à l'autre, comme dans l'œuvre du célèbre sculpteur ; fatigué, enfin, car la pierre clivable n'a pas supporté le travail du créateur et s'est détachée peu à peu, répandant ses propres morceaux en débris de pensée inutilisables sur le sol, au point que le sculpteur dut arrêter son travail avant que le penseur ne disparaisse totalement, absorbé en un ultime songe. Ces accidents successifs font que si le projet tenait debout, l'œuvre finale doit rester couchée, d'où l'appellation de "Penseur fatigué", car comment nommer autrement un penseur incapable de se dresser ? Cette pierre ne vous fera plus voir le portemanteau comme avant, maintenant que vous savez... (La Lettre de l'Institut n° 32, Printemps 2006)

Retour à la page d'accueil