INSTITUT   LEININGER  

Ecole de Yoga du K.R.I.Y.A.
              Centre de Recherche Indépendant de Yoga Adapté
 
  Formation - Approfondissement du Yoga traditionnel

Khaj div

- Un bon mental, une bonne philosophie de vie, un co rps souple et fort pour mieux vivre sa vie -

 

                 
     Revue de Yoga Drish 146                                                    
parue en Février 2018
                                     SPECIAL - L'intelligence du corps

Voir aussi :
     - La revue de Yoga Drish : présentation                                                - 1000 titres publiés
     - Comment vous abonner et commander d'anciens numéros ?...
           - Drish spécial tous les titres
                                 

"Drish" Revue YOGA      31e année n°146

 

penseur drish 146

Un regard sur l'apport réciproque Orient-Occident … une ouverture sur le monde

Revue Drish créée k éditée depuis 1988 par Gill-Eric Leininger-Molinier et  DARSHANA Yoga Traditionnel - Ecole de Yoga du K.R.I.Y.A.
   Centre de Recherche Indépendant de Yoga Adapté 
30ème année  ISSN 0768-5661    

Pour vous abonner cliquer ici

Sommaire du n°146

Editorial …                                                                    … 3 voir ci-dessous
Libérez vos mains et vos pieds …                                          ... 4 à 6 → voir ci-dessous
Des fondamentaux à la méditation …                                    ... 7-8  → voir ci-dessous
SPECIAL  -  L'INTELLIGENCE du CORPS …                       ... 9 à 38  → voir ci-dessous
A méditer …                                                                                   ...39   voir ci-dessous et cliquer ici
Nos rendez-vous …                                                                     ...40  voir ci-dessous et
 cliquer ici

Dépôt Légal & ISSN 1er trim. 2018.  
     
Tirage : 100 ex.

Prochain
Drish  : 2ème trimestre 2018. Adhésion : 30

   

Retrouvez les informations, les séminaires, les écrits et la rubrique Questions-Réponses sur www.institutleininger.com

"Ce que nous savons vraiment, savoir que nous le savons.
Ce que nous ne savons pas, savoir que nous ne le savons pas. Là est le savoir même" 
                                                                                                                         
Confucius

Editorial du n°146

Editorial
Pour l'Inde, la vie humaine a un sens.   
C'est la raison pour laquelle, d'une part elle a toujours cherché à comprendre et expliquer la place de l'être humain et sa raison d'être en même temps que son lien avec l'environnement, et d'autre part, elle a donné naissance à des systèmes philosophiques faisant le lien avec la Conscience supérieure, une Intelligence cosmique ainsi qu'une Intelligence de la Nature (avec "N") elle-même organisatrice de tout ce qui est mais distincte de la Conscience pure présente dans l'Univers. 
Comme nous le verrons, la simple prise de conscience de ce pouvoir extraordinaire peut être déroutant …       
Bonne lecture et bonne réflexion.
     A très bientôt.


                            @Gill-Eric Leininger Molinier

Libérez … vos mains et vos pieds 

Comme j'ai pu l'indiquer à plusieurs reprises, notre corps ne nous prévient pas lorsque ses moyens diminuent, lorsque son potentiel fléchit, lorsque son énergie vitale va en décroissant.
Ce n'est que lorsqu'on fait appel à eux que l'on se rend compte, et seulement à ce moment-là, que quelque chose ne va pas bien et que quelque chose est perdue.

Des pieds et des mains
Cette expression le dit bien : on fait des pieds et des mains pour se sortir de certaines situations, obtenir ce que l'on s'est fixé comme objectif ou pour atteindre un but précis.
Elle montre également combien ces deux extrémités de nos membres inférieurs et supérieurs ont une évidente utilité que les automatismes du quotidien, l'habitude et le manque de conscience dans nos gestes habituels rendent tout à fait banals.

     Illustration : Extension du pied ou flexion plantaire

C'est bien là qu'est notre problème d'Occidentaux.
Le programme technique et pédagogique de chacune des semaines de l'été prochain dans les Pyrénées vous permettra de retrouver la souplesse. En effet, nos trois grandes rencontres estivales nous réuniront près de Font Romeu dans un sympathique petit village cerdan à 1300 mètres d'altitude, comme les années précédentes. C'est là qu'aura lieu notre pratique bénéfique, celle qui a vu des pieds se dénouer et se défaire des raideurs des poignets et des mains qui duraient depuis des années voire des décennies.

Des fonctions à préserver
De la même façon que la sédentarité et le confort y associé entraînent une détérioration de certaines de nos fonctions (maintien du corps, respiration, digestion, circulation, souplesse et tonus …) dont nous ne nous rendons pas compte, ainsi, nos mains et nos pieds perdent en mobilité, en sensibilité et en force avec les années et la susnommée sédentarité.

     Illustration : Une bonne capacité d'appui et de flexion

Lors des deux séances quotidiennes, en plus de pratiquer sur la séance dite de "Rishikesh" selon l'appellation que lui a donnée André Van Lysebeth, le travail qui nous occupera portera sur l''assouplissement et le renforcement de nos mains et de nos pieds.
Les résultats sont surprenants au niveau des fonctions ci-dessus, mais aussi au niveau de la colonne vertébrale et même de l'énergie, de la circulation, de la marche …
Au cours de chacune des trois semaines, nous travaillerons de façon suivie; concrète et efficace à la reconquête et à la préservation de la souplesse et du tonus des mains et des pieds, des poignets et des chevilles en lien respectivement avec les avant-bras et les jambes qui seront aussi sollicités. Ce thème pédagogique et pratique s'ajoute à l'étude très précise des thèmes propres à chaque semaine.

Un syndrome délicat
Ce travail est si bénéfique que, les années passées, deux pratiquantes ont vu les symptômes de leur syndrome de canal carpien s'amoindrir puis disparaître de façon définitive alors qu'une intervention chirurgicale semblait être la seule issue.

     Illustration : Flexion dorsale du pied

Les pratiques que nous verrons quotidiennement l'été prochain et qui leur ont été proposées durant toute une semaine de stage matin et après-midi, leur ont permis de diminuer puis d'éliminer complètement les douleurs dont elles souffraient parfois depuis plusieurs mois. Il importe de préciser que dans ce cas précis, on ne peut parler de guérison bien que le Yoga ait parfois une dimension thérapeutique réelle.
En tout cas, c'est le rétablissement d'un fonctionnement normal du poignet qui a permis de rétablir l'aisance du mouvement par un travail précis sur l'articulation elle-même et sur les éléments musculaires et osseux en rapport avec lui.
Que ce soit pour des raisons d'algies comme pour une perte de mobilité, ce travail utile est à ne pas manquer.
..

                                                                                                    (retrouvez l'article et toutes ses illustrations en cliquant ici)

Des fondamentaux … à la méditation.

Si le travail précis augmentant mobilité et force de nos extrémités sera commun aux trois stages de cet été, chacun d'eux aura, comme d'habitude, son propre thème d'étude comportant à la fois un contenu théorique complet et une adaptation pratique très concrète.

Fondements du Yoga
La première semaine permettra de connaître, découvrir ou approfondir les fondamentaux du Yoga.
Chacun(e) y verra comment donner plus d'efficacité à sa pratique par l'acquisition d'une disposition mentale accrue et les débutants y trouveront leur compte en comprenant à quoi sert la pratique et comment la vivre en toute sécurité.
Les habitués découvriront ou retrouveront dans cette semaine, des justifications à leur régularité ainsi que des améliorations  à apporter sur tous les plans : corporel, physiologique, mental, philosophique, sans oublier la dimension didactique et pédagogique …

     Illustration : Le Yoga traditionnel

Quant aux professeurs de Yoga et aux personnes en formation ou en perfectionnement, ce séminaire sera l'occasion de revisiter ce qui soutient toute la voie du Yoga : les bases de la discipline indienne si riche et si intéressante et utile.

Yoga et Immortalité
La deuxième semaine, nous verrons que le Yoga exalte la Vie tout en suivant et utilisant ses propres lois de fonctionnement pour accéder à la libération de la condition humaine. Il vise à l'Immortalité et pose la question de la vie et de la mort en des termes heureux puisque le changement qu'il propose passe par la décision de mourir à la condition humaine vulgaire pour la dépasser et accéder à l'état de "deux fois né".
La fin de vie pose de nombreuses questions et génère des souffrances morales que le Yoga a repérées il y a plusieurs milliers d'années. Quels apports peut-on attendre des philosophies d’Orient dans ce domaine et aussi vis-à-vis de l'après-vie ? Le Yoga et sa tradition assurent d'accéder à une seconde naissance amenant à une nouvelle vie passant par le respect de la mécanique corporelle et de la configuration psychique propres à chacun(e).
Cette vision est une raison de plus de choisir sa vie et le sens à lui donner. Le refus de vivre comme tout le monde et la libération des automatismes, préjugés et autres conditionnements fondent cette attitude nouvelle qui permet de se reconstruire.

Conscience et méditation
Depuis 2015, année de mise en place de cette troisième semaine d'été, son thème est toujours consacré à la méditation. Cette année, nous traiterons de la conscience et de son rapport à la méditation ainsi que les moyens d'affiner le mental et de développer sa puissance. Mais qu'est-ce que la conscience ? Comment le Yoga la définit-il ? Comment faire pour mieux la recentrer et débrayer le mental ? Quel est son lien avec les diverses composantes du Yoga et sa tradition ?
Voilà un programme prometteur pour l'été.


                                                                                                                              Pour voir le détail de ce travail prévu, cliquer ici

L'intelligence du corps

Voilà un drôle de titre lorsqu'on pense que de manière spontanée et habituelle, on aurait plutôt tendance à placer l'intelligence au niveau du cerveau et de façon plus précise, du cortex qui est la partie la plus développée et la plus volumineuse de notre encéphale.
Y a-t-il vraiment un lien entre le corps et l'intelligence ?
Ne serait-ce pas plutôt le cerveau dont on devrait penser qu'il est intelligent ?
Et d'ailleurs, le cerveau est-il intelligent ?

Définitions
Tentons avant toute chose de bien définir de quoi il est question. Qu'est-ce que l'intelligence ? Habituellement opposée à la sensation et à l'intuition, elle est la capacité mentale ou l'ensemble des capacités mentales permettant de comprendre ce que nous vivons, les faits du quotidien, les choses qui nous entourent, les événements.

     Illustration : Un système complexe

Cette compréhension assure notre adaptation au monde et aussi la mise en place des étapes nécessaires à l'accession à l'objectif que l'on s'est fixé. L'étymologie du terme permet de clarifier un peu plus cette fonction que l'on prête parfois à l'animal qui, s'il n'en est pas dépourvu, suit le plus couramment ses instincts auxquels il est soumis.
Nous nous en sommes libérés par l'hominisation.
"Intelligence" vient de "intellegere", comprendre, qui compte deux composantes qui sont "inter" qui veut dire "entre" et "legere" ou "ligare" selon les sources. Le mot latin "legere" a le sens de cueillir alors que "ligare", celui de lier. L'intelligence pourrait donc se définir comme la capacité à cueillir entre, lier entre, c’est-à-dire, si on tente d'extrapoler, à faire le lien entre des éléments choisis.
Ainsi, l'intelligence assure la prise d'informations et la construction des connaissances, du savoir jusqu'à la philosophie dont nous avons parlé dans le dernier numéro.

     Illustration : Une belle évolution

Cela ne fait pas trop avancer, surtout si l'on considère que plusieurs formes d'intelligence ont été repérées par les psychologues et chercheurs en tout genre. Si tout le monde peut à peu près définir ce que l'on peut entendre par intelligence pratique qui est la possibilité que nous avons de nous adapter et d'agir face aux situations rencontrées, l'intelligence émotionnelle est
...

      ... Les 95% restants de cet article abondamment illustré, sont présents dans la revue ; vous pouvez vous abonner ou encore commander ce numéro.

A méditer ...

                 "La distinction de l'âme et du corps est uniquement une distinction de mots, pas d'essence"
                                                                                               Georg Groddeck
Psychanalyste,  1866-1934
 

... retrouvez tous les articles en vous abonnant directement : cliquer ici.

"Mieux vaut pour chacun sa propre loi d’action, même imparfaite, que la loi d’autrui, même bien appliquée. On n’encourt pas de faute quand on agit selon sa propre nature"
                                                    Bhagavad Gîtâ III, 35 et XVIII, 47

 Retour à la page d'accueil