INSTITUT LEININGER   
Centre de Recherche Indépendant de Yoga Adapté (KRIYA)
Ecole de Yoga du K.R.I.Y.A.
Khaj div

- Un bon mental, une bonne philosophie de vie, un corps souple et fort pour mieux vivre sa vie -

                        
     Prix de la Ville de Toulouse
                       

L'année 1989-1990 a été marquée par le travail de recherche que j'ai effectué au All India Institute of Medical Science, un grand hôpital de New-Delhi
Cette action, menée en milieu hospitalier indien ...

Voir aussi :
       - Prix de l'Académie du Languedoc                  - GillEric Leininger Molinier             - Mes engagements pour enseigner le Yoga            - Une méthode
       -
Informations complémentaires                      - Actions et partenaires                    - Mes engagements
      
- L'Inde éternelle                                             - L'Inde : quelques avis                    - "Au pays de Bharata"              
       - Inde : textes et clichés 
    

... l'a été en accord et avec l'appui de l'Université de Toulouse Le Mirail et a abouti à un mémoire soutenu en Juin 1990, dans le cadre de l'obtention de la Maîtrise de Psychologie, sur le thème : "Le statut de la maladie mentale en Inde"
Ce travail a obtenu le Prix de la Ville de Toulouse, en 1990.

Ce long voyage devait s'achever sur la rencontre avec l'Inde magique, celle des lieux enchanteurs et éternels dont le lecteur trouvera quelques traces de souvenirs et d'impressions fortes dans L'Inde, une passion.

Le "All India Institute of Medical Science", New-Delhi
Lors du Indo-French Congress du 3 Janvier 1990, le Dr D.Mohan, chef du service de Psychiatrie de l'établissement, présenta celui-ci à ses homologues français et le fit en ces termes pour définir l'historique de l'activité du service psychiatrique : 
     "De 1954 à 1966, la primauté fut donnée à la recherche. Puis, de 1966 à 1989, l'accent a été mis
     sur les axes suivants : la dépression, l'alcool, la drogue et leurs effets.
     Le service se compose d'une partie réservée aux consultations (adultes et enfants) et d'une autre
     pour l'hospitalisation. Cependant, le A.I.I.M.S n'est pas un Hôpital
AIIMS delhi

    Spécialisé ; il reçoit, pour leur formation, des étudiants venant de toute l'Inde. Quant aux nouveaux secteurs de recherche, celle sur le SIDA se met en
     place depuis quelques années". 


Réalités sur une Aventure Administrative en Inde

Il m'apparaît comme indispensable de commencer par le commencement et de donner au lecteur quelques idées concernant le déroulement de cette étude. Ayant connu ses premiers balbutiements en Juin-Juillet 89, ce projet de recherche devait fleurir dès le mois de Septembre, avec les premiers contacts pris auprès de l'Ambassade de France à Delhi, du All India Institute of Medical Science et de l'Ambassade de l'Inde à Paris.
Sans réponse après quelques temps, je réécrivis au A.I.I.M.S, le 9 Octobre 89, et joignis mon C.V..
Toujours sans réponse, mes contacts se firent par téléphone avec Mme S. Vergnaud Rangan, psychiatre française en place au A.I.I.M.S., tandis que le 13 Novembre, je réitérai ma demande, complétée le 14 du même mois par un consistant dossier.
C'est ce même jour que j'écrivis au Service Culturel de l'Ambassade de France à Delhi.

Départ

Toujours sans réponse, si ce n'est celle de ma correspondante en place, m'exprimant sa crainte (8 mois pleins lui avaient été nécessaires pour effectuer son entrée au A.I.I.M.S.), je partis le 12 Décembre 89, bien décidé à parvenir à mes fins.
Quelques jours après mon départ arriva à mon domicile, un courrier de l'hôpital de Delhi en réponse à ma lettre du ... 9 Octobre, avec un questionnaire à remplir et renvoyer en plusieurs exemplaires. A noter l'impératif :
      
" ... ne partez pas pour votre stage avant d'avoir de nos nouvelles"
Déjà sur le sol indien à ce moment-là, je me débattais avec les administrations de tous bords (même l'Ambassade fut sans effet sur l'inflexibilité administrative de l'A.I.I.M.S. et de la "Academy Section" ; je dus me rendre directement au Ministère afin d'être rapide et efficace.

On y arrive ...
Enfin, l'accord fut donné par le Gouvernement indien.
Je pus entrer dans cet établissement hospitalier où il me fallut faire de nouvelles démarches pour obtenir l'accord de la "Academy Section", celui du "Psychiatry Départment" ainsi que celui pour accéder à la National Medical Library.

       "L'AIIMS étant seulement un hôpital général, il y a en Inde beaucoup d'Hôpitaux Spécialisés dans lesquels on garde les patients un an et plus,
         avec possibilité de réinsertion
" (Dr Satya, Sa 30/12/89).

Retour à la page d'accueil