spirale INSTITUT LEININGER - Ecole de Yoga du K.R.I.Y.A.Khaj div

- Un bon mental, une bonne philosophie de vie, un corps souple et fort pour mieux vivre sa vie -

Correspondant de Presse - Colonne de Colomiers, La Voix du Midi, 2006 à 2009 - Extraits

« Les portes du silence » à Tournefeuille : une profondeur rare. 6 Avril 2008

 

« Les portes du silence » à Tournefeuille : une profondeur rare.

En nous, il y a tout cela … Les ténèbres lumières d’où jailliront la vie … et la lumière se fraie un passage difficile mais bien présent et déchire la noirceur métallique des tableaux étonnants qui s’offrent à notre vue, au travers de ces portes fermées, surchauffées, translucides cachant des secrets intimes, tout en s’ouvrant sur l’universel en lien avec notre mémoire collective qui nous fait voir cette œuvre comme si on l’avait toujours attendue, voire souhaitée.

Un petit film de 10 minutes environ, avec de magnifiques images, des textes et une musique choisis, permettra au visiteur de voir Mitau à l’œuvre dans son antre où une étrange alchimie se fait, à partir des matériaux de la nature. Il dépose d’abord une large couche de peinture basale, avec douceur et précision, puis plonge les mains dans les pigments qu’il étale sur ses œuvres : … les mains sont offertes par Dieu … elles sont un instrument extraordinaire … il n’y a pas mieux pour mélanger les couleurs … Il pétrit la terre qui se mêle à la couleur de la toile : la couleur s’efface et laisse place au métal. Il patine le pigment sur le noir qui se fond et devient un bronze : ainsi, le pigment devient matière. Puis le calme se rétablit …la tempête est passée …

Vulcain est là …

Sur le bleu il étale du rouge et obtient un splendide violet. On assiste alors à la métamorphose de la matière. Des couleurs de feu apparaissent … Un cratère naît avec ses braises incandescentes. S’il avoue presque modestement que … ce n’est jamais que de la cuisine …, cet homme qui peint comme les premiers hommes depuis l’âge de 9 ans, manie la forge et travaille le fer. L’objectif est là, d’aller toujours plus loin dans cette force qu’a le métal, et cette force qu’a le temps de l’oxyder, de le faire souffrir …Vulcain est là, maître de la matière … et repousse toujours plus loin les limites … Artiste, tu n’as peur de rien …

On ressent un travail intérieur intense et profond ; il le dit lui-même : … quelque chose qui vient de loin … c’est enfoui … faut que ça sorte … Il va chercher loin son inspiration, et la reconnaissance est bien là pour cet homme qui expose aussi bien dans des salons ou espaces d’art en France et à l’étranger, qu’en des lieux rares et privilégiés : églises ou basiliques, châteaux … C’est un … retour à l’essentiel, à quelque chose de premier…, dit un commentateur, qui poursuit : … on est là dans des questions essentielles, fondamentales.

Le vœu de Mitau nous accompagne lorsqu’on le quitte : Que la lumière des tableaux vous accompagne le plus loin possible dans l’existence

« Les portes du silence », jusqu’au 26 Avril, Médiathèque de Tournefeuille

GE Leininger

Retour à la page d'accueil