INSTITUT LEININGER    
Centre de Recherche Indépendant de Yoga Adapté (KRIYA)
Ecole de Yoga du K.R.I.Y.A.
Pour votre bien-être
Khaj div

- Un bon mental, une bonne philosophie de vie, un corps souple et fort pour mieux vivre sa vie -

                       
     Votre cours de Yoga avancé.

                  

Chaque semaine, le Jeudi soir à 19h15, après le cours "normal" vient le cours dit "avancé", ce qui ne signifie pas qu'il soit "anormal", bien entendu.
La question de la norme et du normal est toujours délicate à traiter et amène très vite des préjugés, des risques ...

Voir aussi :
       - Bien respirer                                       - Les effets du Yoga
                  - Une philosophie de l'être            - Notre prochain rendez-vous            - Améliorer vos postures
       - Mes compétences, mon parcours         - De la posture à l'attitude          - Le mouvement c'est la vie           - Mon expérience
       - L'esprit des stages de Yoga                
 - La pratique du silence             - Qui suis-je ?                                - Quelques "moments" de Yoga
                                                  

... de jugements à la hâte, construits sans réflexion aucune.
D'ailleurs, cela vaut peut-être la peine que je vous raconte une histoire vécue.

Un lieu mythique
Collbato, comme vous le savez, est pour moi, un lieu de nostalgie douce puisque j'y ai connu André Van Lysebeth alors que j'avais tout juste 23 ans. Le Yoga commençait à se développer et seules les personnes dans la force de l'âge, y venaient. J'étais donc, le "tout petit" puisque plus jeune d'au moins 15 à 20 ans parmi les participants. D'ailleurs, une fois ma formation terminée, Au vu du nombre important de participants, André Van Lysebeth avait mis en place un stage "Anciens" : j'y ai été admis à l'âge de 27 ans … J'avais tout juste 30 ans lorsque je suis entré dans le groupe des Anciens anciens, nommé Anciens "bis" …

     Illustration : Montserrat vu de Collbato

Ce sont autant le lieu que tout ce que j'ai pu y vivre et y apprendre qui m'enchantent encore aujourd'hui. Et il y a une histoire que je tiens à vous raconter sur la question de la normalité, donc, j'y viens.

Végétariens ou …?
A la fin des années 70, les participants avaient demandé qu'à Collbato, nous puissions avoir des repas au choix : avec ou sans viande. Le fait de dire "sans viande" ne signifie pas que ce soit végétarien, puisque la nourriture végétarienne apporte les nutriments nécessaires pour compenser l'absence de consommation de viande.
Donc, la demande fut acceptée.

     Illustration : Chandelle avec saisie des pieds par l’auteur, Collbato, 1986

Pour faciliter le service, la grande salle de restaurant que certaines et certains d'entre vous ont connue, fut organisée de manière à ce qu'on serve les personnes "carnivores" d'un côté et les "non-carnivores" dits "végétariens" à cette occasion, de l'autre.
Jusque-là, ça va!
Chaque fois que l'on s'apprêtait à entrer dans la salle de restauration, on pouvait entendre les serveurs guider les participants en disant :
       "Les végétariens ici, les normaux, là …!"
Personne ne s'en offusqua, mais ce fut l'occasion de bien rire, encore une fois, car j'ai rarement connu de stages tristes, aussi bien chez Van Lysebeth que dans les miens.
Le rire n'est-il pas le propre de l'être humain ?
Revenons à nos cours normaux et avancés qui sont tout à fait normaux, soyez maintenant, parfaitement rassurés.

Contenu ou … mode de travail ? …
L'accession au cours avancé présente des exigences : être capable de conserver une immobilité totale pendant longtemps tout en ayant un contrôle parfait des paupières et un souffle parfaitement régulier.
Une autre nécessité est de travailler chez soi, en solo, hors des cours, car le Yoga qui se fait en cours avancé demande une bonne condition de pratique et aussi un bon entrainement, tant physique que mental.
Ce sont là les "conditions d'entrée".

     Illustration : Un contrôle nécessaire

Elles sont si nécessaires que lorsque certains participants se sont "trompés" de cours, ils ont bien décidé de ne pas y revenir tout de suite, tant ils ont eu l'impression de ne pas être prêts.
La question reste pour l'instant : que se passe-t-il dans ces séances ? Qu'est-ce qu'on peut bien y faire qui puisse être différent des cours habituels ?
Le terme avancé signifie bien qu'un certain "niveau" est requis pour accéder à ce type de travail plus poussé.
Voici ce qui s'y passe :
     - on y maintient des postures en longue durée, mais rassurez-vous, toujours dans les limites du confort de chacun,
     - des suspensions de souffle y sont pratiquées, qui nécessitent d'avoir, au départ, une respiration tout à fait correcte et non bruyante (nous reviendrons sur ce point dans le prochain numéro de Drish),
     - parfois, on y pratique en silence les yeux fermés, durant toute la durée de la séance, avec pour seul guide, ma voix et les indications rares que j'apporte, ce qui garantit un travail dans un recueillement encore plus marqué,
     - on y aborde certaines postures plus poussées que dans les autres cours où elles sont prises dans leurs aspects les plus accessibles,
     - la dimension mentale est particulièrement privilégiée avec un travail de concentration et d'intériorisation plus approfondi encore, que dans les autres séances.

Pas de préjugé
Il est possible que ces quelques mots vous donnent envie d'y venir.
Venez m'en parler dès la rentrée : vous pourrez venir essayer si le cœur vous en dit et déciderez ensuite si vous souhaitez poursuivre.
Les cours avancés permettent vraiment d'aller beaucoup plus loin dans cette belle voie du Yoga traditionnel qui, rappelons-le, ne doit pas se limiter à de simples exercices physiques ou respiratoires.
A bientôt, dans une de ces séances de niveau élevé.

Retour à la page d'accueil